Comment vaincre le syndrome de l’imposteur ?


Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur et comment le vaincre ? Monique Sallaz, docteure en neurosciences et coach directrice des programmes de préparation mentale augmentée chez Goodbye Comfort Zone, s’est entretenue avec Hanine Mhannd et répond aux questions des challengers. Elle partage cette semaine des conseils et astuces pour vaincre ce fameux syndrome.

Identifier le syndrome de l’imposteur

Monique : Le syndrome de l’imposteur c’est ce que l’on appelle aussi le syndrome de l’autodidacte. Ça touche des personnes qui réussissent normalement mais qui ne s’en attribuent jamais le mérite : « Je l’ai fait mais c’est parce que c’était trop simple ou alors c’est la faute à la chance ou parce que les autres m’ont aidé ». C’est une forme de modestie excessive, c’est une dévalorisation excessive. En fait, c’est tout un système de croyances erronées. Avec pour conséquences du stress, de l’anxiété, de la difficulté à demander de l’aide, de la difficulté à accepter les compliments : « c’est gentil mais non ce n’est pas pour moi, ce n’est pas moi. » C’est vraiment tout un système de croyances erronées qu’il faut souvent déboulonner, ce que j’appelle « tordre le cou à son syndrome de l’imposteur, à son imposteur ». 

Évaluer sa réaction en réponse à ce syndrome

Quand on souffre du syndrome de l’imposteur, on va avoir deux stratégies différentes. Soit on va en faire toujours plus, on va se surinvestir et puis à un moment ça finira par ne pas marcher. Et on va se dire « vous voyez bien, je suis nul, ça ne marche pas ». Ou alors au contraire, on va en faire un petit peu moins et puis de toute façon on va s’auto-saboter et ça ne marchera pas à la fin. 

Tout ça va renforcer, dans nos connexions neuronales, le fait que l’on se sente nul et qu’on est un imposteur. Et alors c’est la spirale négative. 

Hanine : je suis complètement d’accord avec toi et c’est aussi ce que j’appelle le syndrome des problèmes de riches. Ça arrive beaucoup quand on commence à réussir. Et là on peut avoir ce syndrome de l’imposteur comme quoi nos réussites sont juste de la chance. Exactement comme tu l’as expliqué, le sentiment qu’on ne mérite pas ce qui nous arrive et la peur d’être démasqué. Qu’on se rende compte que l’on n’est pas cet expert-là, que l’on n’est pas ce professionnel-là. 

Alors maintenant ce qui nous intéresse c’est : est-ce que tu as des pistes, des conseils pour sortir de ce syndrome ?

S’accorder de la valeur et accepter ses faiblesses

Monique : alors ce sont des techniques que je pratique beaucoup avec mes coachés, avec les challengers que j’ai en coaching dans le programme Goodbye Comfort Zone Heroes. C’est important de bien comprendre c’est que l’on n’aura jamais de succès si l’on ne s’accorde pas nous-mêmes de la valeur. Il faut mettre nos forces en avant. Il faut accepter nos faiblesses. On est des humains donc oui on est faillibles. Oui ça peut arriver et ça arrive à tout le monde de rencontrer des échecs.

Personnaliser la petite voix saboteuse

Pour dépasser ce syndrome de l’imposteur, ce que je propose aussi c’est une petit technique tirée des thérapies cognitives et comportementales. Il s’agit de personnaliser cette petite voix qui vient toujours nous dire « oui tu y es arrivé mais c un coup de bol, tu n’es pas si bon que ça ».

Remplacer les affirmations négatives par des affirmations positives

Une autre technique consiste à choisir une affirmation du style « je ne suis pas assez bon.ne pour faire ça ». Puis la remplacer par quelque chose de positif : « je suis fier.ère des actions que j’ai réalisées, j’accepte l’imperfection. » Afin de reprogrammer notre cerveau, de refaire des routes un peu plus positives. 

Et puis noter tout ce qui peut confirmer cette phrase positive. Se rendre compte de ses émotions positives qui en découlent pour renforcer tout ça et démonter aussi ses croyances négatives. Arrêter de se dire que l’on n’est pas à la hauteur, que l’on n’est pas assez bon. 

Hanine : Super, merci Monique. Et si j’ai une petite technique à ajouter sur la fin c’est qu’une fois que vous avez le syndrome de l’imposteur, dites-vous que c’est une étape sur votre chemin de la réussite. Tout le monde l’a déjà eu, toutes les personnes qui ont réalisé de grandes choses ont ce syndrome-là. Ça veut dire qu’on a dépassé notre zone de confort, qu’on a forcé le destin. Faites-en un objectif. Le jour où vous avez le syndrome de l’imposteur, au lieu de laisser cette voix s’exprimer, on peut se dire « c’est normal, c’est mon cerveau qui fonctionne normalement, je suis sur le bon chemin. » 

Merci Monique !

La vie est un jeu !

Lire l’article 10 challenges pour gagner en confiance en soi

Retrouver les vidéos Questions / Réponses avec Monique Sallaz

D'autres articles :

Motivation : pourquoi en manque-t-on et comment en gagner ?

Motivation : pourquoi en manque-t-on et comment en gagner ?

En quoi se challenger augmente la confiance en soi ?

En quoi se challenger augmente la confiance en soi ?

La gamification en entreprise pour décupler la motivation et l’efficacité de son équipe

La gamification en entreprise pour décupler la motivation et l’efficacité de son équipe

Qu’est-ce que le burn out et comment le surmonter ?

Qu’est-ce que le burn out et comment le surmonter ?

À propos de l'auteur :

Goodbye Comfort Zone est une aventure humaine initiée par Hanine Mhannd début 2016. Notre mission consiste à aider toutes les personnes qui le veulent à se dépasser et à vaincre leurs peurs, peu importe leur âge, leurs valeurs, leurs objectifs, leurs blocages, leurs rêves… Ce qui compte, c’est leur désir de se dépasser et de sortir de leur zone de confort. Nous aidons chaque jour des milliers de personnes à se réapproprier et à utiliser les leviers psychologiques utilisés à leur insu par l’industrie du jeu, des films et de la publicité pour transformer leur vie en un jeu et devenir les héros de leur propre légende.

laisser un commentaire :


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}