Gamification

Le pouvoir de l’alter ego : devenez la meilleure version de vous-même

Gamification zone de confort

Dans les jeux vidéo, les joueurs ont des avatars, et les avatars sont fondamentalement des alter ego virtuels. Et si on faisait la même chose, mais dans la vraie vie cette fois ? 


J’ai toujours rêvé de devenir un super-héros. Petit, j’avais une fâcheuse tendance à recycler tous les duvets de la maison en cape avant de sauter du haut des canapés et des tables, persuadé de pouvoir un jour voler. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été, à l’extérieur de la maison, le petit et faible que les autres avaient parfois tendance à malmener. Mais une fois chez moi, je pouvais me mettre à rêver et devenir qui je voulais. 

Adolescent, les jeux vidéo avaient pris le relais sur mon imagination et me permettaient de manière presque réelle de me mettre dans la peau de personnages extraordinaires et de m’évader, le temps d’une partie, de ma monotone réalité. Le jour, je n’étais qu’un garçon ordinaire parmi tant d’autres, mais durant le week-end et les vacances scolaires, je pouvais voyager, vivre des aventures extraordinaires, vaincre les forces du mal et même sauver le monde, le tout sans quitter ma chambre.

Tous les super-héros ont un alter ego

Dans les comics, Tony Stark dirige son entreprise pendant la journée et Peter Parker est photographe pour le Daily Bugle. Cependant, ils ont chacun un alter ego luttant contre le crime, alter ego qui fait une apparition au besoin. Tony Stark a Iron Man et Peter Parker a Spider-Man. 

Dans un autre registre, mon idole d’enfance, Eminem, s’était créé cet alter ego maléfique et sans filtre aux cheveux décolorés, Slim Shady, lors de l’écriture de ses chansons pour son fameux deuxième album, The Slim Shady LP.

Il y a quelques années, la pop star Beyoncé a créé un alter ego qu’elle a appelé Sasha Fierce. Elle a décrit Sasha comme étant amusante, sensuelle, glamour et agressive. Beyoncé laissait la place à Sasha lorsqu’elle était sur scène. Cet alter ego protégeait l’identité de la Beyoncé réservée et « distinguée ».

Il existe de nombreux autres exemples de personnes – réelles et imaginaires – qui ont des alter ego célèbres. 

Un alter ego peut être un moyen pour aider à sortir de notre zone de confort

Nous savons à quel point il peut être effrayant de quitter notre zone de confort et de nous aventurer dans l’inconnu. Après tout, chaque fois que nous sommes sur le point d’essayer quelque chose de nouveau, la petite voix dans notre tête – aussi appelée notre ego – commence à opérer : 

« Que vont penser les autres ? Tu vas encore une fois te ridiculiser ! » 

« Tout ça ne va servir à rien, tu ferais mieux de rester chez toi sous ta couette… » 

« Pourquoi prendre des risques et souffrir autant ? » 

« Tu n’es personne, il faut finir par l’accepter… » 

C’est à ce moment-là qu’un alter ego peut venir à la rescousse. Un alter ego peut être un moyen pour aider à sortir de notre zone de confort. Il peut prendre le relais lorsqu’on fait face à un nouveau défi qui nous remplit de doutes ou de peurs. 

En passant de notre ego à notre alter ego, on change alors de personnage, on fait appel à une partie de nous, à une facette de notre personnalité qui a les qualités requises pour faire face au défi auquel on est confronté. 

On se crée alors une fenêtre d’opportunité au cours de laquelle on s’autorise à être courageux et lâcher prise. Utiliser cette fenêtre d’opportunité permet de repousser ses propres limites et essayer quelque chose de nouveau.

Votre alter ego n’est pas quelqu’un d’autre, c’est bien vous-même

Votre alter ego, c’est bien vous mais c’est une partie de vous que vous ne vous autorisez pas à être en temps normal. Un alter ego bien pensé peut vous aider à combler le fossé entre votre situation actuelle et votre destination. Cela peut vous permettre de sortir de la boîte que vous avez inconsciemment créée pour vous-même et de faire quelque chose qui ne correspond pas du tout à votre zone de confort. 

Pendant la journée, vous pouvez être une personne moyenne et ordinaire. Vous travaillez pour payer vos factures, vous passez du temps avec vos proches et amis, vous faites la vaisselle et le ménage… 

Cependant, quand cela est nécessaire, laissez votre alter ego prendre le relais et canalisez votre génie pour faire ces choses qui comptent vraiment à vos yeux (faire du sport, commencer un blog personnel, travailler sur un projet de création d’entreprise, apprendre la salsa…) 

Bref, vous devenez cette vraie version de vous-même, celle que vous êtes une fois que vous arrivez à dépasser vos peurs et blocages mentaux.

La vie est un jeu !

Et vous, quel est le nom de votre alter ego ?

About author

Fondateur de Goodbye Comfort Zone, Hanine Mhannd est un entrepreneur, conférencier et auteur spécialisé dans le dépassement de soi et la gamification. Entouré d'une vaste communauté, il aide aujourd'hui des milliers de personnes à sortir de leur zone et confort et à transformer leur vie grâce à l'application des mécanismes psychologiques utilisés dans l'univers du jeu. Diplômé en Management et passionné de Psychologie, il a notamment animé une cinquantaine de conférences, dont 3 conférences TEDx, et collabore régulièrement avec de grandes entreprises.
Related posts
Gamification

Le voyage du héros : 12 étapes pour apprendre à devenir soi-même

Gamification

La méthode Goodbye Comfort Zone : pourquoi et comment mesurer votre zone de confort ?

Gamification

Gamification : les 8 leviers psychologiques secrets pour booster votre motivation

Gamification

Êtes-vous un spectateur ou un joueur ? [Conférence TEDx]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *