SuccesS stories

Maintenant, je suis confiante. Je vois les choses beaucoup plus positivement

Saphia, alias Challenger Saph, a rejoint le programme Heroes il y a bientôt un an. Cette challenger en pleine reconversion revient sur son expérience et son parcours vers une plus grande confiance en soi et plus de positivité.

 

Je m’appelle Saphia et mon alter ego est Saph. Jusqu’à présent, je travaillais dans un laboratoire de recherche en biologie mais je vais commencer un volontariat au Danemark pour proposer des ateliers à des collégiens. Je me décris comme une personne douce et conciliante et je considère que ma bienveillance envers les autres est l’une de mes qualités principales. Cependant, je me suis rendu compte que j’avais aussi tendance à faire passer les besoins des autres avant mes propres besoins et de ne pas oser dire « non » lorsque je n’avais pas envie. Petit à petit, j’ai pris conscience que je devais apprendre à m’affirmer et plus me respecter afin de me sentir mieux. J’ai donc commencé un travail d’introspection par des lectures, en écoutant des podcasts, en faisant des recherches et c’est ainsi que j’ai découvert Goodbye Comfort Zone.

 

Avant de commencer mon travail d’introspection, j’avais des œillères sur ma vie et ses petits tracas, mais grâce à mon cheminement personnel et via les challenges proposés dans le programme Goodbye Comfort Zone, j’ai appris à avoir beaucoup plus de reconnaissance pour les choses qui m’entourent, à pratiquer la gratitude, à m’ouvrir aux autres, à croire en moi, en mes capacités, en mes forces. Je me rends compte que je suis beaucoup plus ouverte, que je m’énerve beaucoup moins. C’est un travail qui prend du temps et je n’ai pas encore fini. Mais la différence par rapport à avant, c’est que maintenant, je suis confiante, je crois en un avenir dans lequel j’aurai beaucoup plus confiance en moi, en mon intuition et aux opportunités que je pourrais ainsi me créer.

 

Le challenge qui m’a définitivement le plus marquée est celui sur la « thérapie du rejet ». J’ai mis du temps avant de me lancer Je trouvais toujours, malgré moi, des excuses pour ne pas le faire, jusqu’au jour où je me suis dit : « Bon, c’est aujourd’hui que je me lance ! ». Ce challenge consiste à se confronter volontairement à des situations de rejet, pour, à terme, arriver à s’en détacher. Pour cela, le but était de demander à au moins 5 personnes quelque chose de suffisamment improbable pour qu’on soit sûr que celles-ci refusent. J’ai choisi de demander aux personnes de me donner 100 euros. C’est fou comme ça cogitait dans ma tête avant d’arriver à me lancer : « bon, il faut que j’y aille, mais peut-être pas cette personne car elle a l’air occupée, pas celle-ci car elle est trop âgée et risque de prendre peur… ». Bref, mon cerveau trouvait toutes les raisons possibles pour éviter de se confronter au rejet. La première fois que je me suis lancée, j’ai réussi à poser ma question fatidique à une personne, mais, face à sa réaction, je me suis empressée de lui expliquer que je ne voulais pas son argent et que je faisais un challenge. Je me suis vraiment rendu compte qu’ainsi, en expliquant ma démarche, je recherchais à sortir au plus vite de cette situation embarrassante. Je me suis donc dit que je devais recommencer, mais cette fois, attendre avant de donner des explications. Pas facile. Finalement, plutôt que de demander de l’argent aux gens, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en allant vers les gens pour s’intéresser à ce qu’ils font. J’ai donc croisé un pêcheur (car je marchais au bord du Rhône) et je suis allée discuter avec lui pendant une demi-heure. Ce n’était plus vraiment se confronter au rejet, mais ça m’a quand même permis de sortir de ma zone de confort en allant discuter avec des inconnus.

 

Il me reste encore plusieurs chapitres du programme à faire, mais ce que j’aime déjà dans Goodbye Comfort Zone, c’est son format sous forme de jeu et de challenges à accomplir (avec un délai de temps pour se motiver). J’aime aussi le fait d’avoir à la fois du travail où l’on prend le temps de se poser et de réfléchir sur soi et des exercices pratiques où l’on est dans l’action. Ce programme est aussi sur la durée (parce qu’il y a pas mal de challenges pour chaque thème). J’ai l’impression d’avoir un vrai accompagnement dans ma transition vers ma nouvelle vie. Je sais que maintenant, je vois les choses beaucoup plus positivement. En effet, même si je ne sais pas encore exactement comment ni quand je vais devenir la personne que je souhaite être, je sais que c’est possible. Maintenant, je ne me dis plus : « je n’y arrive pas » mais « je n’y arrive pas encore, mais je sais que c’est possible » et ça, ça change tout. A partir de maintenant, je veux aborder la vie en me disant : « et qu’est ce que je ferai si je n’avais pas peur ».


ils l'ont également fait !

Découvrez D'autres success stories :

Goodbye Comfort Zone, c’est une belle plateforme d’enrichissement personnel

Goodbye Comfort Zone, c’est une belle plateforme d’enrichissement personnel

Goodbye Comfort Zone est importante dans ma vie

Goodbye Comfort Zone est importante dans ma vie

Les résultats sont concrets, la fatigue ne fait plus partie de ma vie et je noue des relations plus fortes

Les résultats sont concrets, la fatigue ne fait plus partie de ma vie et je noue des relations plus fortes
Faites passer votre vie au niveau supérieur

À QUAND REMONTE LA DERNIÈRE FOIS QUE VOUS AVEZ FAIT QUELQUE CHOSE POUR LA PREMIÈRE FOIS ?